Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 19:52

  Henri-Le-Goff---La-Belle-Angele---huile-sur-toile.JPG   

 La Belle Angèle aux "Tonnerres de Brest" 2012 (détail) - Huile sur toile - 2012

 

 

Eh non ! Il ne s'agit pas du tableau "La belle Angèle" de Paul Gauguin, exposé au musée d'Orsay à Paris, mais de la réplique d'un chasse marée nommé l'Utile, qui a oeuvré le long de nos côtes les 19 et 20ème siècle.

 

Ce beau voilier né grâce à l'initiative et au travail acharné d'une association aujourd'hui appelée du même nom, la belle Angèle, est basé au port de Pont-Aven. Et il doit bien son nom à "La belle Angèle", immortalisée par Paul Gauguin en 1889. Hôtelière à Pont-Aven, Marie-Angélique Sarte la belle Angèle, qui a servi de modèle à l'artiste pour ce portrait, passait, dit-on, pour l'une des plus belles femmes du pays !

 

Pont-Aven est une cité d'art qui a attiré et inspiré, - et c'est encore le cas aujourd'hui - , de nombreux artistes ! Au point que cette petite cité du sud Finistère de moins de 3000 âmes, située à mi-chemin entre Concarneau et Quimperlé, est même surnommée "la cité des peintres".

L'histoire d'amour entre Pont Aven et les peintres remonterait à la fin du 19ème siècle, période à partir de laquelle de nombreux peintres, notamment des peintres étrangers, américains, britanniques et polonais, vinrent y séjourner. Des peintres de styles et de courants différents (synthétisme, impressionnisme, postimpressionnisme, nabi...), dont certains sont devenus très célèbres, ont contribué à forger la notoriété artistique de Pont Aven : Ernest de Chamaillard, Emile Bernard, Henry Moret, Maxime Maufra, Paul Sérusier et  Paul Gauguin biensûr. Au point que l'on parlera d'eux par la suite sous le timbre d'Ecole de Pont Aven.

 

Aujourd'hui la perite cité, qui  n'a pas renié ce passé artistique prestigieux, héberge de nombreuses galeries d'art. Les amateurs de peinture trouveront enfin un moyen privilégié de s'imprégner de cette époque en visitant le musée des beaux arts de Pont-Aven, consacré principalement aux peintres de l'école de Pont-Aven et au mouvement nabi.

 

 

Visite de ma galerie de peintures en cliquant ici Henri Le Goff - Galerie de peintures

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 19:10

Henri Le Goff peintre de marines - peinture marine de Douar       

 

Copie-de-Douarnenez-1.jpg

 

Vieux grééments - Huile sur toiles

Collections particulières

 

Les rassemblements de voiliers classiques et de vieux gréements sont une source d’inspiration inépuisable pour un artiste peintre attiré par la mer !

 

Dépassés par des embarcations plus pratiques ou performantes qui suivent le train de l’évolution technologique, les vieux gréements, voiliers de plaisance et plus généralement coques en bois, ne subsistent aujourd’hui bien souvent que grâce au travail de passionnés qui ne comptent pas leur temps et leurs efforts pour les maintenir à flot, voire parfois même pour leur redonner vie !

 

Mais ces efforts sont à la mesure du plaisir qu’ils procurent à ces passionnés de la mer et méritent d’être encouragés et soutenus.

 

Quel spectacle en effet de voir dompter les flots, ces silhouettes qui concilient bien souvent robustesse et élégance ! Quel plaisir aussi pour les yeux ces boiseries, ces chromes ou ces cuivres rutilants, comme ces voilures et gréements savamment conçus.

 

Partie importante de notre patrimoine maritime, nos vieux gréements, voiliers en bois, yacht classiques et autres navires traditionnels demeurent le témoignage précieux de savoir faire qu’il est important de préserver… Bravo à ces passionnés qui œuvrent, isolés ou au sein d’associations, pour relever ce défi et donner le plaisir à nos enfants et petits enfants, de les admirer et même de les faire naviguer !

 

D'autres tableaux et peintures de vieux gréements, voiliers et yacht classiques, ou autres coques en bois, en cliquant sur le lien patrimoine maritime et vieux gréements ou le lien beaux voiliers ! 

 

 

Visite de ma galerie de peintures en cliquant ici Henri Le Goff - Galerie de peintures

 

Régates de voiliers traditionnels et vieux gréements lors des fêtes maritimes de Douarnenez 2004

Régates de voiliers traditionnels et vieux gréements lors des fêtes maritimes de Douarnenez 2004

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 18:59

Henri Le Goff - Voiliers à Douarnenez - 61x46cm - 2008

 

Douarnenez, beaux voiliers au port du Rosmeur - Huile sur toile - 61 x 46 cm - 2008

Collection particulière  

 

 

Douarnenez, c’est une petite ville portuaire de 15 000 habitants environ, cachée au fond de la baie éponyme, qui est un magnifique plan d’eau ouvert au ponant sur la mer d’Iroise.

La baie de Douarnenez est délimitée au sud par les falaises du Cap Sizun, qui prolongent leur silhouette de façon quasi-rectiligne jusqu’aux extrêmes pointes du Finistère, la pointe du Van et la plus célèbre pointe du Raz, et au nord par les côtes variées et découpées de la magnifique presqu’île de Crozon qui encerclent la baie avec le cap de la Chèvre, sans toutefois parvenir à la séparer de la mer d’Iroise.

 

A Douarnenez, où qu’on aille en marchant un peu on finit par tomber sur la mer. Au port de Rosmeur avec ses façades colorées, notamment celle de l’abri du marin et ses quais plaisants.

Ou encore au port Rhu, ancienne ria de Pouldavid, devenu port-musée et terre (mer) d’asile pour des vieux gréements et de belles coques un peu fatiguées, ainsi que pour des passionnés qui les font vivre ou revivre, comme les charpentiers des ateliers de l’enfer…

Enfin, traversant la passerelle du port-Rhu en laissant sur sa droite l’Ile Tristan, c’est à Treboul, aujourd’hui port de plaisance important, qu’arrive le promeneur. Quelques pas de plus l’amèneront vers la confidentielle plage Saint-Jean ou, derrière la thalasso de Douarnenez, vers la plus renommée plage des Sables blancs !

 

Autrefois port sardinier de renom, la cité de Douarnenez a vu son activité se diversifier mais reste un port de pêche, sardinier notamment, très actif. Encore aujourd’hui communément appelé pays des Penn Sardin, Douarnenez est bien restée la capitale de la sardine. La ville héberge ainsi les importantes conserveries Chancerelle, qui produisent notamment les conserves savoureuses de la marque Connétable ! Tonnerre de Brest, mangez de la sardine !

 

Pour ceux qui le souhaitent, davantage de vues de Douarnenez et sur la baie de Douarnenez en cliquant sur les liens suivants : Douarnenez, lever de soleil au Rosmeur, fêtes maritmes de Douarnenez 2006, hommage à la SNSM (société nationale de sauvetage en mer), la Belle Poule et la Grande Hermine en escale à Douarnenez (ici au port du Rosmeur, Douarnenez 2004, grande parade et régates de voiliers traditiennels et vieux gréements en baie de Douarnenez, Pen Duik à Douarnenez, lors des fêtes maritimes de 2006, vieux gréements aux fêtes maritimes de Douarnenez.

 

 

 

Visite de ma galerie de peintures en cliquant ici Henri Le Goff - Galerie de peintures

 

Voiliers classiques et vieux gréements au port du Rosmeur de Douarnenez - peinture marine

Voiliers classiques et vieux gréements au port du Rosmeur de Douarnenez - peinture marine

Partager cet article

Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 22:42

 

Henri Le Goff - Huile sur toile - Douarnenez 2006 Pen Duick

 

Pen Duick à Douarnenez - Huile sur toile - 60 x 60 cm - 2006

Collection particulière

 

Pen Duick, premier du nom, est un voilier mythique, qui a été le premier bateau du feu navigateur hors pair Eric Tabarly. Si plusieurs Pen Duick lui ont succédé pour les courses, du Pen Duick II au Pen Duick VI, ce Pen Duick est resté le voilier de cœur d’Eric Tabarly.

 

Il est vrai qu’elle est gracieuse sur l’eau, et même sans avoir besoin de déployer ses ailes, cette « petite mésange noire » ! « Pen Duick », en français « petite tête noire » était l’appellation bretonne qui était en effet réservé à ces jolis oiseaux.

De taille modeste et sous le nom de Yum, Pen Duick voit le jour en 1898, grâce aux dessins experts de l’architecte naval écossais William Fife Jr. Ce n’est qu’en 1938 qu’il entre dans la famille Tabarly et prend le nom de Pen Duick.

Nécessitant de gros travaux de rénovation de la coque qui a pourri pendant la seconde guerre mondiale et que son père Guy ne peut financer, Eric reprend le voilier et tente une première pour l’époque dans les années cinquante : sauver le voilier en refaisant une coque neuve au moyen de résine et de fibres de verre, appliqués sur la coque malade, utilisée alors comme un moule mâle. L'opération est un succès, et Pen Duick est sauvé !

 

Bien plus tard, peu après les festivités du centenaire de Pen Duick en mai 1998 à Bénodet, Eric Tabarly perd la vie en tombant à la mer, alors qu'il réalisait une traversée sur son voilier de cœur... Pen Duick est resté depuis propriété de la famille Tabarly et son programme de sorties est aujourd'hui orchestré par l'association Eric Tabarly que vous pourrez retrouver ici !

 

 

Visite de ma galerie de peintures en cliquant ici Henri Le Goff - Galerie de peintures

 

Pen Duick

Pen Duick

Partager cet article

Repost0

Derniers Articles En Cliquant Sur L'image De Pen Duick !

  • : Henri Le Goff - Artiste peintre - Peintre breton - Peintre de marines !
  • Henri Le Goff - Artiste peintre - Peintre breton - Peintre de marines !
  • : Galerie personnelle. Artiste peintre du Pays Bigouden et du milieu maritime, Henri Le Goff est un autodidacte. Expositions à divers salons, dont le Salon de la Marine à Paris, à côté des peintres officiels de la Marine. Siret : 427 802 103 00015
  • contact

Rechercher Dans La Galerie

Sites recommandés

Merci aux visiteurs de cette galerie de peintures marines !

Partager :